Hawaii pour les petits budgets

Ma photo, ci-dessus: Wai’anapanapa State Park, à Maui

 

J’ai mis le pied dans 29 pays ou territoires, et je vous le dis: HAWAII est dans le top des endroits les plus paradisiaques que j’ai visités à ce jour! Ça clenche à mon avis Bali et les îles turquoises… entre autres.

Bref, croyez-moi: vous voulez aller à Hawaii au moins une fois dans votre vie! Je dis bien au moins une fois, parce qu’il est possible qu’une fois que vous y auriez mis les pieds, vous vouliez y retourner régulièrement! 😉

Le hic avec Hawaii – on l’entend souvent –, c’est que ça coûte cher, du billet d’avion en passant par le logis et la location de voiture. Ce n’est pas faux!

Sauf que… Il y a toujours moyen de moyenner et de limiter ses dépenses.

Et ce qui est chouette, désormais, avec Hawaii, c’est qu’on peut en fait s’y rendre pour moins de 500$ aller-retour du Québec! Abonnez-vous aux alertes du blogue Flytrippers, ÇA VAUT VRAIMENT LA PEINE! Hawaii est l’une de leur destination de prédilection. Grâce à leurs trouvailles, vous économiserez déjà presque la moitié du coût d’un vol d’avion à prix régulier. Euuuh… VRAIMENT génial!

À vrai dire, votre voyage à Hawaii en entier peut s’avérer assez cheap, pas seulement vos billets d’avion! Tout dépend du genre d’expérience que vous êtes prêts à vivre…

C’est sûr que si vous souhaitez passer une semaine à Honolulu et séjourner seulement dans les grands hôtels bordant la célèbre Waikiki Beach, préparez-vous à flamber votre pognon.

Personnellement, quand je pars en voyage, j’aime me gâter et me serrer la ceinture dans le cadre d’un même périple. Bref, m’accorder des nuits dans des hôtels à faire rêver certains jours, et dormir dans des motels sans flafla ou des dortoirs d’autres jours, le tout pour parvenir à profiter de l’aventure sans trop dépenser. Lorsque je suis allée à Hawaii, j’ai ainsi combiné couchsurfing, beach hostels, hôtels gratte-ciel (et croisière gratuite, mais c’est ça c’est une question de chance 😛 ; les détails ici).

Et vous savez quoi? Mon expérience préférée a été celle du beach hostel, soit une auberge de jeunesse – version tropicale. Pour une trentaine de dollars la nuit, j’ai dormi à la belle étoile… Oui, oui, à la belle étoile… ou presque! Mon lit se trouvait parmi d’autres sur une véranda. Le vent tropical soufflait allégrement contre mon visage alors que je roupillais, des cadres vides faisant offices de fenêtres dans la pièce! En trame de fond, le son des vagues se fracassant contre le rivage. Parce qu’en plus d’être un endroit super chaleureux, le Kauai Beach House Hostel longe une plage… Paradise, baby! Je vous le recommande. 😉

Pssst… le couchsurfing, c’est gratuit!

Si vous avez un budget serré, vous vous enticherez peut-être du coughsurfing: en effet, avec ce mode d’hébergement, vous pouvez dormir chez des habitants… gratuitement!! En échange, certains hôtes vous demanderont d’effectuer des tâches ménagères. Sinon, leur donner un cadeau de bienvenue (des produits bien québécois, par exemple!) sera très apprécié!

Horripilés à l’idée de dormir sur un divan? Sachez que certains hôtes vous feront plutôt dormir dans un lit confortable, dans une chambre à part, et non pas dans le salon.

Reste que vous êtes sceptiques: vous vous demandez pourquoi des gens sont prêts à héberger des touristes gratuitement? Certes, certaines personnes sont motivées par des motifs louables: se faire des contacts avec des gens provenant d’un peu partout dans le monde, socialiser, aider des voyageurs aux budgets serrés… Alors que d’autres y voient peut-être l’occasion de se farcir de belles touristes, selon ce que j’ai entendu!

Lors de notre voyage à Hawaii, mon amie et moi avons testé le couchsurfing, et ce, chez deux hôtes différents. D’abord, chez un jeune homme charmant qui accueillait seulement des filles. Il a été très correct avec nous. Aucune avance. Il était très respectueux. Et son chez-lui était magnifique. Une belle expérience! Le seul hic: il s’est endormi le soir de notre arrivée, et n’a donc jamais répondu à nos (multiples) appels ce soir-là. Conséquence: après 1h30 de route, aux petites heures du matin, mon amie et moi nous sommes résignées à dormir au centre-ville d’Honolulu… dans l’hôtel le moins cher que nous avons trouvé… à 120$ la nuit (et 20$ additionnels pour le stationnement 😉 )! Outch. Méchant trou dans notre budget!

L’expérience chez notre deuxième hôte est également mémorable… pour d’autres raisons. Son chez-lui était comme une dompe. Il accueillait 4-5 touristes à la fois, et ce, à l’année. Une drôle d’odeur régnait sur les lieux. C’était vraiment répugnant. Cette fois, mon amie et moi avons décidé d’aller séjourner ailleurs, et nos nouvelles connaissances rencontrées sur les lieux aussi!

La grande voyageuse en moi a testé le couchsurfing avec une belle ouverture d’esprit… Or, à la suite de ces expériences, je ne peux pas vous garantir que je répéterais le tout!

Cela dit, lorsque ça se passe bien, en plus d’être très économique, le couchsurfing peut être une expérience enrichissante. Vous pouvez rencontrer d’autres voyageurs, comme ce fut d’ailleurs notre cas, et certains hôtes voudront vous faire découvrir la destination du point de vue de ses habitants. Enfin, soyez très prudents: évitez les séjours en solo, avisez vos proches de votre expérience et donnez-leur l’adresse de votre hôte. De plus, rendez-vous uniquement chez des gens qui sont bien cotés sur le site Couchsurfing.com (lisez tous les commentaires) et qui inspirent confiance. Quoique notre Monsieur-qui-accueillait-une-horde-de-couchsurfeurs-dans-sa-maison-malpropre était louangé par de nombreux voyageurs à ce moment… Une appréciation discutable! Mais rendons à César ce qui lui appartient: si son chez-lui était très peu invitant, l’homme en question était fort sympathique, passionné par son île et intéressé à nous la faire découvrir! Enfin, si une fois sur les lieux, l’endroit vous fout les jetons, écoutez votre petite voix intérieure, et faites comme nous: allez dormir ailleurs…

Enfin, n’oubliez jamais qu’on ne joue pas avec sa sécurité!

Airbnb et… camping!

Une autre option pour le logis à moindre coût: Airbnb, qui se passe désormais de présentations. D’ailleurs, j’ai réalisé (trop tard) que l’on peut dormir sur des yachts à Honolulu! Trop cool!!! Je tenterai l’expérience lors de mon prochain voyage à Hawaii… car prochain voyage, il y aura, oh que oui! 😉

Sachez que vous pouvez également faire du camping à Hawaii, sur le bord de la mer, dans des parcs nationaux… Une expérience exotique et économique: lisez cet article.

Louez une voiture!

Enfin, je vous suggère de garder vos bidous pour la location d’une voiture! Comme c’est le cas pour de nombreuses îles, explorer l’archipel d’Hawaii en véhicule est un must. LE moyen de le découvrir de fond en comble. Vive les road trips! (À ce sujet, je vous invite d’ailleurs à lire mon billet Allons aux Canaries mon kiki qui sera en ligne bientôt). Astuce: assurez-vous d’avoir une carte de crédit dotée d’un plan couvrant les assurances automobile en voyage. Vous sauverez ainsi des centaines de dollars! Notez en outre que pour sauter d’une île à l’autre, vous devrez prendre l’avion ou un bateau: aucune route ne relie les îles. Cela dit, je vous conseille de vous concentrer sur au moins une île par semaine! Je n’ai pas encore eu l’occasion de visiter Lanai ou Molokaii, mais en ce qui a trait à Oahu, Maui, Kaui et Big Island… chacune d’entre elles regorge de joyaux!

Si vous faites de nouvelles connaissances une fois rendu à destination, vous pouvez également opter pour le covoiturage afin de sauver de l’argent. Sinon, des touristes explorent certaines îles, comme Maui, avec le transport en commun (et d’autres, sur le pouce 😉 )… Pour l’autobus, je crois qu’on doit avoir du temps à sa disposition, et c’est à mon avis beaucoup trop limitatif, mais bon… À vous de voir quelles sont vos priorités!

Bon voyage au paradis!!! 🙂

©Photo: MissPechesMignons, tous droits réservés.

 

Hawaii pour les petits budgets
(Image pour Pinterest)

En quête d’autre inspiration voyages? Ces textes pourraient vous intéresser:

Partez de longs week-ends à Miami… ou ailleurs!

Ma croisière en solo en Alaska

Pourquoi j’ai A-D-O-R-É l’Autriche!

 

 

Ce billet vous a plu? Merci de le partager sur les réseaux sociaux 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :